Appel à dons

mardi 1er décembre 2009

Bonjour à toutes et tous,
Cette lettre est un SOS qui arrive bien mal chez vous en cette période de dons où toutes les demandes revêtent ce caractère d’urgence. Nous sommes dans un déficit alarmant et pourtant, il suffit de lire la presse pour saisir notre rôle dans le débat sur la rue.

Depuis le début de l’année, nous avons recensé plus de 270 décès de personnes qui vivaient à la rue. Ces noms sont recueillis un par un, auprès des familles, des associations, des voisins, des institutions.
Aucune étude n’existe au niveau national et institutionnel et en recueillant ces noms et les publiant, nous remplissons une mission spécifique. Non seulement rendre hommage, mais pointer du doigt ce qui dysfonctionne et ce qui reste à faire en matière d’accueil.

  • Refuser l’oubli : que leurs noms soient inscrits. Leurs amis, leurs familles nous le demandent.
  • Permettre aux proches d’apprendre les décès, par la publication des noms sur notre site, par leur reprise lors des célébrations, par leur publication par certains journaux (remerciement tout spécial au quotidien La Croix).
  • Interpeller les pouvoirs publics : ces morts sont un miroir qui montre clairement que les problèmes ne sont pas résolus. La reprise du nombre des décès par les associations comme moyen d’interpellation est constante. Cet indicateur, même partiel, est un outil pour une meilleure prise de conscience.

Nous sommes la seule association menant ce travail spécifique d’interpellation. Nous soutenons des associations et collectifs ayant des actions proches dans plusieurs villes de France. Nous avons aidé plusieurs d’entre eux dans leur commencement. D’autres ont commencé avant nous un travail autour de la dignité des funérailles, mais cet objectif d’interpellation nous reste spécifique. Nous accompagnons également au mieux les proches dans leur deuil tant au niveau administratif qu’humain.
Les hommages publics sont également essentiels pour mettre en valeur la dignité de chacun. Nous sommes en difficulté financière. En effet, notre action bien que reconnue comme essentielle est difficilement finançable.

Comment pouvons-nous poursuivre et développer nos actions ?
En faisant appel encore à votre contribution financière et à celle de vos réseaux.
C’est nécessaire si vous désirez que cette action se poursuive.
Nous n’y arriverons pas sans vous.

Notre liberté d’agir et de parole vient en grande part de l’indépendance de nos financements.
Merci de votre soutien.
Bonnes fêtes de fin d’année.

PDF - 71.4 ko
Appel à dons version PDF

Agenda

<<

2014

>>

<<

Octobre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
293012345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112