Sauver des vies

lundi 11 janvier 2010

Le collectif les Morts de la Rue lance une mobilisation pour sauver la vie de personnes sans abri.

Article 4 de la loi DALO (abrogé par loi n°2009-323 du 25 mars 2009 - art. 73) :
« Toute personne accueillie dans une structure d’hébergement d’urgence doit pouvoir y demeurer, dès lors qu’elle le souhaite, jusqu’à ce qu’une orientation lui soit proposée. Cette orientation est effectuée vers une structure d’hébergement stable ou de soins, ou vers un logement, adaptés à sa situation. »

Nous demandons à l’Etat d’appliquer l’article 4 de la loi DALO et d’assurer, dès maintenant, le principe de continuité prescrit dans le projet de refondation.

Le Collectif les Morts de la Rue propose à toutes personnes accueillies actuellement dans une structure d’hébergement d’urgence (gymnases, salles de mairie, accueils temporaires, hôtels....) d’exprimer leur demande pour obtenir un hébergement adapté et demeurer où elles sont en attendant d’obtenir une orientation leur garantissant une place pérenne dans l’un des dispositifs existants.

A Paris, le dispositif hivernal, en place depuis le mois de novembre avec un renforcement ces derniers jours, accueille actuellement plus de 1077 personnes. C’est la démonstration du manque de places réelles à Paris notamment, comme dans d’autres villes de France qui ont mis à disposition des places supplémentaires. Ces dispositifs seront fermés aux premiers signes de radoucissement des températures.

Dès lundi soir, des équipes vont solliciter les personnes accueillies dans les structures d’hébergement d’urgence temporaire pour connaitre leurs intentions. Elles auront la possibilité de remplir un formulaire qui sera remis aux Préfectures.

Le collectif rappelle que la vie à la rue tue. En 2009, plus de 370 personnes sont décédées dans la rue ou des conséquences de la vie dans la rue, en 2010, déjà 15 personnes (au 21/1/2010).


Agenda

<<

2014

>>

<<

Septembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293012345