Contribution au texte du Collectif des Morts de la rue.

mercredi 6 mai 2009

Etienne PINTE (député des Yvelines)

Je tiens d’abord à vous remercier des actions que vous menez en faveur des plus démunis d’entre nous, pour votre vigilance, pour votre travail d’analyse et de réflexion qui nous obligent tous à ne pas nous endormir, et pour votre force de proposition.

En matière d’accueil d’urgence et d’hébergement, beaucoup a été fait ces dernières années pour tenter de répondre au mieux aux besoins. Des moyens supplémentaires ont été dégagés, des places ont été créés en CHU et en CHRS. Les 115 se sont professionnalisés. Les pouvoirs publics ont accompagné les projets innovants comme les villages de l’espoir et la diversification des modes d’hébergement ou de logement. Les associations de terrain n’ont pas ménagé leurs efforts pour faire face à l’urgence de très nombreuses situations.

Télécharger ce texte dans son intégralité (PDF)


Commentaires

Logo de HassounaFarhate
mardi 14 juin 2011 à 17h25, par  HassounaFarhate

C’est avec une trés grande mèrtume je ne peu concevoir PARIS y a des morts dans la rue je vous suggère à faire une lois stricte pour ces pauvres car de toute façon c’est trop penible pour moi à savoir ce qui se passe dans les de PARIS que j’adore plus que ma vie toutes mes excuses de cette expression

Logo de jobard
samedi 4 décembre 2010 à 18h15, par  jobard

aujourd’hui en 2010, une seule personne qui meurt de froid c’est inadmissible,Avec tous les impôts que l’on payent
les villes devraient pouvoir créer des fonds pour aider ces déçus ou exclus de la société.Se poser la question c’est parfois
la résoudre.

Agenda

<<

2014

>>

<<

Décembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234